Actualités

Envie de voyager ?
Sur place, à emporter ou à livrer, laissez-vous séduire par la cuisine Indienne, raffinée et authentique de Indian Eats.
Carton plein pour l’opération Ouvrez le score
Jeudi 5 juillet à 18 heures
Les vainqueurs et les supporters sont tous attendus le Jeudi 5 Juillet à 18 heures pour la remise des lots qui aura lieu à la boulangerie Ange.

2041 route de Strasbourg, Rond-point Charles de Gaulle

bons plans

Remise de 8€ à partir de 50€ d'achat *
Cash Express
Du 1 au 31 juillet 2018
* sur présentation du magazine municipal

Loup pendu - Charles de Gaulle

Pôle commercial incontournable de Rillieux-la –Pape, il s’étend sur deux quartiers et regroupe à lui seul 6 secteurs : Mercières, Perica, Loup Pendu, rond-point Charles de Gaule, Michelet et Victor Hugo. Fort de ses 46 entreprises commerciales, il marque par sa diversité et son éclatement sur un territoire étendu. Il accueille des entreprises artisanales, des commerces de proximité, des
enseignes de moyenne et grande surface, jusqu’aux enseignes nationales voire internationales. Il concentre l’essentiel de son offre commerciale sur le secteur resserré du Loup Pendu – Charles de Gaule – Michelet, bénéficiant d’un flux routier intercommunal important et de sa relative proximité avec le centre-ville.

Autour des fleurons historiques de l’industrie rilliarde

Au début du 20ème siècle s’installent, sur cette partie de territoire alors en devenir, les premières entreprises à caractère industriel. Sur le secteur Victor Hugo, en 1907 est inaugurée la première choucrouterie coopérative de France. Elle emploiera jusqu’à 30 personnes et traitera 1 500 tonnes de choux par an produites par 170 maraîchers. Elle commercialisera la « choucroute de Rillieux » sur l’ensemble du territoire national, avant de déménager aux Echets en 1977. L'entreprise Javel-Cotelle-Croix, toujours présente, s’implante à proximité de la gare, entre Rillieux et Sathonay, en 1920. Elle crée pour ses employés – 120 personnes en 1933 – des maisons ouvrières, un cinéma, une salle des fêtes, une société de secours mutuel, un patronage pour enfants et adolescents, une société sportive autour d’un stade, un club aéronautique.

En 1935, sur le secteur Mercières, à proximité des usines de produits chimiques et des voies de communication, Paul Gruaz et Paul Morin créent la société Pyragric, encore en activité aujourd’hui. A quelques encablures de là, Majorette, leader mondial des automobiles miniatures entre 1962 et 2001, compte jusqu’à mille salariés.
Lejaby, autre entreprise de dimension internationale emblématique des « trente glorieuses », conserve son siège social au Loup Pendu jusqu’en mars 2017.

Un pôle commercial accessible et attractif

  •  Rond-point Charles de Gaule – Michelet – Loup Pendu

→ Relié à Rillieux-Village, le rond-point Charles de Gaule associé aux secteurs Michelet et Loup Pendu joue un rôle majeur dans l’attractivité commerciale de Rillieux. Avec ses 29 activités réparties sur 15 000 m2 de surfaces commerciales, il se concentre sur le commerce alimentaire et l’équipement de la personne. Son paysage de type « galette commerciale » est composé aussi bien d’enseignes locomotives que de commerces généralistes de proximité ou de première nécessité (Boucheries André, Boulangerie Ange...). Son statut d’entrée de ville lui confère une visibilité sur l’ensemble du territoire. Son attractivité repose sur son accessibilité et son flux routier (16 000 véhicules/jour), sa proximité avec le centre-ville, ainsi que ses capacités de stationnement. La construction de nouveaux logements contribue à développer la mixité fonctionnelle du secteur.

 

  • Mercières – Perica – Victor Hugo

→ Les 18 locaux commerciaux du secteur Mercières – Perica se concentrent sur deux activités de service, l’automobile et la restauration, à l’entrée est de Rillieux-la-Pape. Il accueille également deux salles de sports.
→ Les 3 commerces excentrés situés boulevard Victor Hugo (deux restaurants et un coiffeur) font le lien avec le centre-ville historique de Rillieux- Village. Axe historique assurant la liaison entre Sathonay-Camp et Rillieux, il a gardé les traces de son activité industrielle du siècle dernier, tout en se structurant autour d’une zone résidentielle pavillonnaire. L’attractivité de ce secteur repose aujourd’hui à la fois sur sa proximité avec la zone d’activité économique de Perica et son accessibilité, axe de passage en sortie nord-est de la ville. Un programme neuf en cours de construction regroupera 30 logements intermédiaires et accueillera un commerce supplémentaire en pied d’immeuble. Ce projet renforce la diversification du secteur et contribue au renouvellement de l’offre sur l’ensemble du pôle commercial.